Rve de femmes
Vous êtes ici : Accueil > Revues > No 18 - Ménopause épanouie - Tao des émotions PDF
 
 
 
N°46 - Abusée, violée, sensible et pleinement vivante
N°46 - Abusée, violée, sensible et pleinement vivante
N°45 - S'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend
N°45 - S'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend PDF
N°44 - Cultiver la joie
N°44 - Cultiver la joie PDF
N°43 - Rites des Premières Lunes
N°43 - Rites des Premières Lunes PDF
N°42 - Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ?
N°42 - Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ? PDF
N°41 - L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ?
N°41 - L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ? PDF
N°40 - L'appel de la Femme Sauvage
N°40 - L'appel de la Femme Sauvage PDF
N°39 - Se séparer sans se déchirer
N°39 - Se séparer sans se déchirer PDF
N°6 - Agenda lunaire 2016 - N°6 - PDF
N°38 - Une femme avec une femme
N°38 - Une femme avec une femme PDF
N°37 - Amour, tendresse, fluidité
N°37 - Amour, tendresse, fluidité PDF
N°36 - La fonction de l'orgasme
N°36 - La fonction de l'orgasme PDF
N°5 - Agenda lunaire 2015 - N°5
N°35 - Oser rêver grand et vivre ses Rêves pdf
N°34 - Sorcières, soeurcières, sourcières d'aujourd'hui PDF
N°33 - La Gynéco autrement PDF
N°32 - Les blessures sexuelles PDF
N°31 - Vivre en harmonie avec son cycle lunaire PDF
N°30 - Le Polyamour PDF
N°29 - Rites de purification PDF
  - Agenda lunaire 2013 - N°3
N°28 - La fidélité : à qui, à quoi ? PDF
N°27 - Tentes rouges, Cercles de Femmes PDF
N°26 - Clitoris et points A, B, C, D, E, F, G... - Parlons d'amour et de sexualité aux ados PDF
N°25 - L'argent, une valeur féminine - Décoder le calendrier Maya PDF
N°2 - Agenda lunaire 2012 - N°2
N°24 - Mystère et Puissance de la Matrice - Lorsque les Mères saturent PDF
N°23 - Femmes lunaires, femmes solaires - Secrets de beauté au naturel PDF
N°22 - L'Homme honore le Féminin - Histoires de Seins PDF
N°21 - Les Archétypes - Accouchement Orgasmique PDF
N°1 - Agenda Lunaire 2011
N°20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative PDF
N°20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative
N°19 - Réinventons le couple - Perceptions subtiles PDF
N°18 - Ménopause épanouie - Tao des émotions PDF
N°17 - Contraception naturelle - Rivalité... Sororité PDF
N°17 - Contraception naturelle - Rivalité... Sororité
N°16 - L'IVG - L'Apparence reflète l'Intérieur PDF
N°15 - Le Sang des Lunes - Pretresses d'aujourd'hui PDF
N°14 - Contes Initiatiques - Sexualité Yin PDF
N°14 - Contes Initiatiques - Sexualité Yin
N°13 - Femmes en réalisation - Prière... action PDF
N°12 - Gratitude - Danse, Grand-Mère
N°11 - Du corps à l'esprit - Femmes de Pouvoir PDF
N°10 - Femme créative - Porter la Vie
N°9 - Semences pr l'à-venir / Mère Terre
N°8 - L'Esprit des Plantes - S'ouvrir à la Mort
N°7 - Le Don d'Amour - Sexualité Sacrée PDF
N°6 - Gai-rire de soi - Apprentie de la Vie PDF
N°5 - La Voix du Silence - Notre lieu de Pouvoir PDF
N°4 - Appel des Femmes... conscience planétaire PDF
N°3 - Responsabilité/Liberté - ...les Ados PDF
N°2 - Sororité/Coopération-Ménopause... Sagesse PDF
N°1 - Cycles du corps-Cycle Lunaire Féminin PDF
 
 
 
Affichage mosaïque
 
 

Si vous souhaitez créer un lien vers notre site, insérez notre bannière en copiant le code suivant :

<a href="http://www.revedefemmes.net" target="_blank"><img src="http://www.revedefemmes.net/banniere.jpg" alt="Rêve de Femmes" border="0" /></a>

 

Ménopause épanouie - Tao des émotions PDF - N18

> Extrait | > Galerie | > Portrait

SOMMAIRE

3 édito
PAROLE DE TERRIENNE
4 Le printemps, une renaissance
5 Introduction à l’astrologie
DOSSIER
Pour une ménopause épanouie


7 Quelques clés pour une ménopause épanouie
10 Femme du passage
12 Le temps de s'émanciper et de s'épanouir
14 La ménopause en astrologie
15 La fin du temps cyclique
16 Ménopause et méditation

TEMOIGNAGES
Le Tao des émotions

18 Le tao de l'univers...elle
18 La modalité bois
20 La rate et le tao
22 Avez-vous les reins solides ?
23 Au Coeur de la matière
25 Les poumons et la tristesse
26 La voie des émotions
27 La traversée du désert
28 Emotionnellement vivante et entière

29 Publicités
30 Abonnement

31 Le rêve d’une femme
32 Portrait d’artiste : Christina Smith

 
 

 

EXTRAIT

La fin du temps cyclique, la connexion avec la femme sauvage

On me dit que j’ai le retour d’âge.
Vers quoi mon âge s’en retourne-t-il ?
Ménopause...
Elle est là cette période de notre vie vêtue de connotations plus ou moins effrayantes en tout cas, rarement positives. Comment passer ce cap ? Comment vivre la perte de notre jeunesse et de tout ce qui se rattache, comment accomplir ces deuils pour nous ouvrir à autre chose ? Comment ne pas se recroqueviller mais au contraire étendre nos bras et nos jupes et danser la danse de la femme sauvage, de “Celle qui sait ?” Comment devenir une femme mature vibrante ?

La perte du temps cyclique
Avec la fin des menstruations, ce cycle qui réglait notre vie avec ses multiples, disparaît. Nous étions femmes-lune, directement reliées au rythme des marées et des maternités et nous voilà, le ventre sec avec l’impression que cette sécheresse s’étend à toutes les parties de notre corps.
L’élément eau relié à la lune se retire. Nos yeux s’assèchent, notre peau et parfois notre sexe.
L’élément feu nous envahit parfois avec ses bouffées de chaleur qui nous laissent exténuées. Il irradie nos articulations et accentue cette soudaine impression d’accéder trop vite au rivage de la vieillesse.
Nous sommes, comme par le coup de baguette magique d’une vieille fée hostile, devenues quasiment transparentes pour la gent masculine. Cela augmente notre désarroi.
Femmes qui étions femmes-lune, que devenir ?
Nous devons vivre ce paradoxe ; au moment où notre corps perd une grande partie de sa séduction (celle de la jeunesse et de la fécondité), il se rappelle à nous sans cesse et de multiples façons.
Peut-être a-t-il quelque chose à nous dire ? Peut-être devons-nous commencer à nous voir autrement qu’à travers le regard de l’autre ?
Ce corps qui sue, s’échauffe, qui a mal et qui s’angoisse, peut-être a-t-il besoin que nous le considérions autrement, que nous lui reconnaissions sa noblesse, sa force et sa stature de femme mature. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, cela passe par le fait de reconnaître sa fragilité. Comme il est terrible le corset psychique que notre époque nous fait porter : il me semble, lorsque je regarde nos grand-mères, qu’elles vivaient mieux cette entrée dans l’âge.
Qu’elles n’avaient pas cette suridentification au corps qui nous caractérise. Les femmes de 40-50 ans avaient le corps des femmes mûres, c’était ainsi. Elles avaient la fierté d’avoir élevé leurs enfants, d’avoir survécu aux guerres et autres cataclysmes. Nous, nous ajoutons à
notre image, le calque du corps de la jeune femme parfaite de 35 ans et détestons tout ce qui dépasse de ce calque.
Nous nous rejetons sans cesse et nous étonnons d’être rejetées.
Il doit s’agir d’être présente autrement à notre corps, de le considérer avec bienveillance, de le remercier pour le fait de contenir notre âme et de cheminer avec nous pendant cette vie qui nous est donnée.
Pour cela, rejoignons la femme sauvage, cet archétype instinctuel qui est en chacune de nous et comptons nos blessures de guerre.
Comptons nos cicatrices ; nos blessures, nos accouchements, nos avortements, les agressions vécues, les maladies...
Fabriquons-leur un totem, en papier, en carton, en branchage...

... la suite dans la revue n°18...

Marlène Herrero

***********************************************************************************************************

ci-dessous, VOS ECRITS qui ne sont pas parus dans la revue, faute de place

***********************************************************************************************************
Le TAO des émotions

Attention aux profondeurs de l’Eau qui nous plonge dans l’obscurité et la solitude. Dans cette situation, le silence et l’introspection nous permettent de traverser la mélancolie et le désespoir et d’atteindre la clairvoyance.
Les sentiments de totalité et d’exaltation sont représentés par le Ciel. Il s’agit-là d’un pouvoir de détermination et de volonté, dans la constance ; sans hésitation, ni contradiction.
Le Lac est une période calme et tranquille où la joie habite notre cœur. La confiance et la tolérance nous accompagne. Attention cependant à ne pas être séduit par les plaisirs au point d’en oublier notre sérénité.
Accueillante, réceptive est la Terre. En nous abandonnant, comme elle, nous devenons fertiles et créatives. L’ennuie, la lassitude, le désœuvrement ne sont plus de notre monde. Les accusations et le rejet font place à des qualités d’acceptation et de soutient.
Explosif, le Feu est lumineux mais aussi dépendant de son combustible. En reconnaissant ce « combustible » (dans notre moi profond et/ou nos relations) nous pourrons établir une communication vraie avec nous-mêmes et les autres. Ainsi nous pouvons dépasser les colères et frustrations et connaître l’illumination, l’éveil qu’apporte cette énergie solaire.
Le Vent nous rappelle la douceur avec laquelle nous pouvons accueillir ce qui vient. L’égoïsme, l’obstination disparaissent dans la fluidité de notre engagement. Le discernement permet un positionnement juste et serein.
L’énergie du Tonnerre est impulsive. C’est le moment où la puissance et le pouvoir emmagasinés pendant les phases précédentes jaillissent. Les peurs, hystéries, paniques proviennent d’un égo prédominant. L’accueil et l’équanimité en toutes circonstances nous permettent de nous libérer du corps de souffrances et d’expérimenter de nouveaux aspects de nous-mêmes.
Immobile, la Montagne nous invite à l’arrêt, au repos. Nous sommes sur le sentier de la connaissance, unie au temps et à l’espace. L’ici et maintenant est spontané. Les illusions et les rigidités n’ont plus lieu d’être.
Marjolaine Chamayou

 

 

GALERIE

 
 

 

PORTRAIT DE FEMME

Hélène Cociovitch
En écoutant une amie raconter son rêve quand elle avait 15 ans, j’ai réalisé que c’est à cette époque que mes rêves ont été brisés alors que j’arrivais en France pour des raisons d’exil politique. Cette expérience a nourri un nouveau rêve qui a pris forme petit à petit et s’est réalisé 30 ans plus tard…

Dans ma vie j’espère contribuer à retrouver l’esprit d’une société de type gylanique : époque dans le néolithique où il n’y avait ni patriarcat ni matriarcat, dans une culture non violente, centrée sur la terre. C’était une société de paix. Mais comment trouver la paix dans une société si on n’a pas la paix intérieure ? D’où l’invitation à commencer par cette exploration !
Pour cela je propose aux femmes différents Qi Gong féminins et un concept que j’ai créé à partir des cinq éléments taoïstes et qui s’appelle « Au sein des femmes » dans l’idée de les accompagner à harmoniser leur féminité.
J’ai divisé la vie de la femme en 5 étapes et, pour ne pas s’enfermer dans des âges, j’ai donné des noms « sève de femme » « femme apogée » « femme accomplie » « femme du passage » « sagesse ». Chacune d’elles est reliée à un élément, une saison, une couleur, un organe, un sens, une émotion. J’ai essayé de sentir quelles qualités féminines étaient plus exploitées à chaque époque de la vie de la femme et quelles étaient les tendances de mouvements correspondants. On visite ainsi chaque étape de la vie de la femme, avec l’idée de permettre à des femmes qui n’ont pas envie d’être dans une technique, d’être dans une improvisation par rapport à ce qu’elles ressentent. Ce sont des moments qui ont déjà été vécus, pas vraiment en conscience, qui ont parfois été douloureux et ça peut être bénéfique de les revivre, ou qu’on vit actuellement et on va les vivre encore plus en présence, ou à venir, qui peuvent effrayer et qui feront éventuellement moins peur lorsqu’on y arrivera.

En ce qui me concerne, j’ai essayé de voir comment je pouvais orchestrer ma vie pour que la disharmonie énergétique que j’avais diminue, au niveau personnel, émotionnel, psychologique, social, professionnel, relation entre partenaires, dans des chemins que j’ai exploré d’une manière ou d’une autre, et que je continue d’explorer. J’en connais les effets qu’ils ont eus sur moi, mais je ne sais pas ceux qu’ils vont produire sur d’autres. J’ai juste envie de partager mon expérience de femme avec celles qui viennent me voir. Je leur fais des propositions qui peuvent éventuellement réaccorder leur rythme avec le rythme du monde.
Il n’y a pas d’objectif thérapeutique, je n’ai aucune attente de résultat dans ce que je fais, sinon de remettre la joie au cœur de l’instant ! Au fur et à mesure que je vais dans cette expérimentation, les femmes qui viennent à moi me posent des questions sur des étapes que j’ai vécues : c’est comme si j’avais une légère avance… Elles ont envie de parler avec quelqu’un de ce qu’elles vivent et c’est ce qui me relie à elles et me donne la légitimité pour en parler. Je me rends compte que moins je parle, plus c’est vibrant et que ma transmission est de moins en moins dans l’agitation ou d’être dans le désir de … mais beaucoup plus dans l’être. Aujourd’hui, de plus en plus, ce qui est important pour moi, c’est de continuer à vivre l’expérience dans sa plénitude et dans la joie et de dire aux femmes: « Au moins une fois dans votre vie, créez ce que vous avez toujours eu envie de créer ! »

…30 ans plus tard, j’ai réalisé mon rêve, inspiré de ma passion du mouvement et de la danse : une chorégraphie telle que je la ressentais sur ces étapes de vie, et de la filmer, en payant des artistes de façon correcte. J’ai demandé à une chorégraphe et à un vidéaste d’art de m’accompagner dans ce chemin et nous avons fait ce parcours qui nous a pris environ deux ans et demi et dont le résultat a été une création vidéo suivant le concept « Au sein des femmes ».
Cette production est née, porteuse de ce message:« Allez y ! Vous pouvez réaliser votre rêve! …Il est toujours temps !!!».
 

 

 
 

© Rêve de Femmes 2009 - mentions légales